24/10/2012

Mes pieds viennent de me souffler l'idée ...


... d'une petite récap' post course, 2 même pour être précise ! La première, les Foulées du Tram 14,7Km et la deuxième, les Foulées Nazairiennes 10Km.
Plutôt habituée aux Foulées de l'Eléphant à Nantes (10Km), j'avais envie de tester ces fameuses Foulées du Tram dont tout le monde parle chaque année et qui rencontrent à chaque édition un franc succès ! L'occasion aussi pour moi de me mesurer à une distance inédite : abonnée aux 10km , j'allais donc courir pour la première fois un presque 15km !!! Là où j'ai un peu gaffé (comme à mon habitude hélas) c'est dans la préparation : beaucoup de fatigue accumulée par d'autres activités sportives et voilà que je me retrouve la vieille du départ avec zéro sortie de toute la semaine ! Tant pis, je ne vise pas forcément de chrono pour cette première tentative ... finir sera déjà bien ! Me voilà donc dimanche après-midi (sous une belle éclaircie OUF!) sur la ligne d'arrivée .... enfin .... à des années lumière de la ligne de départ ! Avec environ 7000 participants, je vous explique pas les embouteillages : coup de feu GO ..... hé bah non ... on piétine, on marche, on s'écrase, on se rapproche, on dépasse la ligne et on court !!!! .... ha non, on marche encore un peu ... encore un pti peu ... plus vite .... haaaaaa on court (un vrai bazar !) Je repère dès le début 2 filles devant moi qui me donne la cadence parfaite : une allure que je maitrise bien et qui me plait, je décide donc de les suivre sur le parcours.... jusqu'à ce qu'une des 2 décide de se transformer en Speedy Gonzales ! Nous arrivons à mi-parcours, je me dis qu'il faudrait se booster un peu, je suis donc la plus rapide, et je m'aperçois que, en fait, heuuuuuuu nan , ça ne va pas le faire ^^. Les jambes commencent à souffrir (surtout le talon) , j'entends les gobelets en plastique, j'écrase des tubes de gels (j'ai au moins eu la correction de garder mon tube vide dans ma poche !), on approche du centre-ville .... enfin !!!! Et pour fêter ça si on prenait une rue en montée bien comme il faut ! Ma foi, allons-y je ne sens plus rien ! La foule est plus présente et les encouragements nous boostent pour les derniers kilomètres , je pousse encore plus, malgré une violente pointe de côté qui me coupe littéralement en deux, je pousse encore, je vois la ligne, je donne tout ce qu'il me reste et je m'arrête net, pliée après le franchissement de la ligne (impossible de me tenir droite et chaque inspiration me fait atrocement mal : je décide d'aller voir les petites blouses blanches, ça me paraît plus sage) .... après 5 petites minutes assise, me voilà toute neuve enfin presque (je vous épargne la sueur salée, les ampoules, les cors aux pieds .... miam) Verdict : 1H27MIN56SEC ... un petit rythme de 10Km/H. Un parcours sympa avec un temps idéal pour la course, seul gros bémol : l'organisation !!! Avec 15 minutes de retard sur le départ et 45 minutes d'attente après la ligne d'arrivée pour rendre dossard et capteur !!!! Je précise que l'attente se fait en grelottant (bon ça, logique) mais surtout sans eau ! ni même un petit truc à grignotter !! même pas un mini raisin sec !!! Les hypoglycémiques devaient être enchantés !







Une mini semaine de récupération (sportivement active) et voilà que je m'inscris sur un coup de tête aux Foulées Nazairiennes ! Tant que j'y suis ! :) ... J'avoue avoir été déçue de mon temps à Nantes, et la perspective de me rattraper sur un 10 dans ma ville natale m'a surmotivée ! Là encore, je foire totalement ma prépa (cours de musculation la veille et blocage du cou et des trapèzes, oui OUI appelez-moi Pierre Richard !) Heuuuuuu ... pourquoi je me suis inscrite déjà ??? Ha oui , j'aime courir c'est vrai :) ... rebelotte, ligne d'arrivée, blabla, la plus grosse synchronisation de Garmin du monde (Père Noël, penses à moi !!!!!), temps parfait avec peu de vent, assez rare pour la côte atlantique et sachant qu'une bonne partie de la course se déroule près du port et en front de mer, on se dit OUF ! Et c'est partiiiiiiiiii ... en sur-régime ... la boulette ^^ Soit, je ralentis et ça va me couper les pattes (je le sais !), soit j'assume et je continue. Bon bah j'ai choisi la deuxième soluss' : premier tour à 12 à l'heure (merci à Jean-Michel et .... sa GARMIN qui m'ont soufflés l'info). Deuxième tour un peu moins drôle, maintenir l'allure devient plus dur mais je continue ! .... vers la fin de ce deuxième tour, un petit coup de vent tout léger : le premier de la course nous double pour finir sa course ... sans commentaires :D. Et on attaque le dernier tour, on pousse un peu plus .... oulalaaaaa non pas ti suite !!! J'ai tenté, mais j'ai bien senti que j'allais me griller, je garde donc la même allure pour pouvoir donner un bon coup plus proche de l'arrivée : verdict 52MIN10SEC soit environ 11,5Km/H (haaaaaaa là ça me plait mieux bon sang!) Petit festin à l'arrivée : pain d'épice, chocolat, raisin, orange, bananes séchées, figues, biscuits salés ... et j'en passe ; prenez-en donc de la graine les Foulées Nantaises !

Inutile de vous dire que mes pieds sont sponsorisés par Andros (vive la compote !) et que j'aimerais passer le reste de l'année dans mon lit ! ^^


L'Ougandais Nathan Chebet, premier en 31'02" !!!

1 commentaire:

  1. Excellent Nadège.
    Très sympathique compte rendue.

    Pense a récupérer...un jour

    RépondreSupprimer